Les mots-clés de l'industrie de la langue

Les gens ne sont pas tous familiarisés avec les termes utilisés dans le cadre de contrats d’interprétation simultanée ou d’événements. Pour cette raison, nous avons rédigé le glossaire suivant.

Interprètes

Chef d'équipe :
Interprète chargée de la coordination entre les interprètes et le client pendant le déroulement de la conférence.
Interprète-conseil :
Membre du BIP responsable de votre événement.
Langue active :
Langue vers laquelle l'interprète traduit. Il s'agit habituellement de sa langue maternelle ou de son équivalent.
Langue passive :
Langue à partir de laquelle l’interprète peut traduire. La langue que parle l’orateur.

Modes d’interprétation

L'interprétation est la traduction orale d'un énoncé d'une langue à une autre qui transmet le contenu sémantique, stylistique et culturel du message. Il y a trois modes d'interprétation.

Interprétation chuchotée (sans équipement) :
Interprétation à mi-voix et sans équipement à l'intention d’un ou de deux auditeurs installés aux côtés de l'interprète.
Interprétation consécutive (sans équipement) :
Interprétation post-facto d’un énoncé. L’interprète, habituellement aux côtés de l’orateur, intervient au bout de quelques phrases ou de plusieurs minutes. Ce mode d'interprétation convient bien aux réunions en groupe restreint.
Interprétation simultanée (avec équipement) :
Traduction orale d'un message au fur et à mesure de son énonciation. Installé dans sa cabine, l'interprète reçoit les discussions de la conférence au moyen d’écouteurs, les traduit dans un microphone pour qu’elles soient diffusées aux participants qui les reçoivent au moyen de récepteurs.

Équipement technique

Cabine :
Installation insonorisée à partir de laquelle les interprètes assurent leur travail en simultanée.
Équipement de son :
Casques d’écoute, microphones, hauts-parleurs et récepteurs d’interprétation pour les participants.

Conditions financières

Frais au sol :
Indemnité payée à l'interprète pour couvrir les frais de taxi du domicile de l’interprète à la gare, la gare routière et à l’aéroport pour se rendre au lieu de l'affectation et pour le retour à son domicile.
Manque à gagner :
1. Indemnité versée à l’interprète affecté loin de son domicile professionnel pour couvrir les pertes de revenus subies pour toute journée ou partie de journée consacrée aux déplacements.
2. Cette indemnité s’applique aussi pour le travail annulé et non remplacé.
Per diem :
Indemnité journalière de subsistance versée à l'interprète affecté à un lieu de conférence éloigné de son domicile professionnel lorsqu’il ne peut raisonnablement pas faire l’aller-retour dans la même journée.